Pleins feux sur la cuisine du… Vietnam!


En plus de ses magnifiques plages, pagodes bouddhistes et villes flamboyantes, dont Hanoï et Hô Chi Minh-Ville, le Vietnam offre une synthèse de plats uniques, le mariage des influences de la Chine et de la France, de ses anciens pays frères communistes de l’Europe de l’Est ainsi que de ses voisins, la Malaisie et le Cambodge.

 

Voici cinq plats du Vietnam que tout le monde devrait essayer :

 

Phở : Prononcé « fuh », le phở est probablement le plat vietnamien le plus connu des Occidentaux. Il s’agit d’une savoureuse soupe et légèrement sucrée, mais le mot phở renvoie en fait aux nouilles de riz et non à la soupe elle-même. Celle-ci se compose d’un délicieux mélange de viande et de différentes variétés de basilic, de menthe, de coriandre, d’oignons, de fèves germées, de sauce chili et de sauce de poisson. Alors qu’en Amérique du Nord les amoureux du phở le consomment le midi ou en soirée, vous le trouverez également au petit-déjeuner au Vietnam.


Bánh mì : Probablement le deuxième plat vietnamien le plus connu, ce sandwich fusionne l’Orient et l’Occident. Il y a un siècle, les forces coloniales françaises ont introduit la baguette croustillante en Indochine, et les Vietnamiens l’ont utilisée pour créer un délicieux sandwich avec des carottes marinées, du daïkon, des piments et différentes sortes de croquettes de poissons, de boulettes de viande et de porc.

 

Bánh xèo : Ces délicieuses « crêpes crépitantes » et croustillantes farcies sont à base de farine de riz, de lait de noix de coco, de porc, de crevettes, de fèves germées, de haricots mungos et d’une généreuse quantité de curcuma en poudre. Même si elles ressemblent à leur cousine occidentale ou à une omelette, elles ne contiennent pas d’œufs.

 

Gỏi cuốn : Ces rouleaux sont légèrement différents de leur cousin frit croustillant que vous connaissez et sont parfois connus sous le nom de rouleaux de printemps. Ces délicieuses entrées rafraîchissantes en forme de cigare consistent en une feuille de riz transparente roulée et farcie au choix de fines herbes, de verdure et de viande, de porc ou de crevettes. Elles sont accompagnées d’une sauce aux arachides.

 

Cà phê : Qui n’aime pas conclure un bon repas par un délicieux café? Le café a été introduit au Vietnam en 1857, mais le lait frais était alors difficile à trouver. Les Vietnamiens ont utilisé le lait condensé sucré, pour un résultat des plus exquis. Ce n’est pas tout à fait un dessert, mais presque! Dégustez-en les déclinaisons, notamment le café aux œufs : un café infusé, un jaune d’œuf et du lait concentré pour une consistance et un goût qui rappellent le tiramisu.

 

Quels plats vietnamiens avez-vous essayés et quels sont ceux que vous aimez? Faites part de vos impressions à la communauté du blogue Mieux-vivre.

 

Le saviez-vous? Le Brésil n’a qu’à bien se tenir!

 

Même si le café a été introduit au Vietnam récemment, ce pays en est aujourd’hui l’un des plus grands producteurs. C’est le Brésil qui exporte le plus de café, devançant de loin la Colombie et l’Éthiopie. (Source)

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.