Apprendre une nouvelle langue


Alors qu’au moins 80 % des étudiants en Europe apprennent une langue étrangère, d’après certaines études, seulement 20 % des étudiants aux États-Unis, et environ 19 % au Canada, parlent une langue autre que leurs langues officielles, soit l’anglais ou le français.

 

La maîtrise d’une deuxième, voire d’une troisième langue, peut être utile lorsque vous voyagez ou que vous travaillez à l’étranger, ou lorsque vous communiquez avec vos aînés. La connaissance de langues étrangères améliore également la capacité cognitive du cerveau, favorise la gestion simultanée de plusieurs tâches, et peut même repousser les premiers symptômes de démence (source en anglais).

 

Voulez-vous apprendre une autre langue? Laquelle souhaiteriez-vous apprendre?

 

·       Le mandarin : À la fin de cette décennie, l’économie chinoise aura fort probablement dépassé celle des États-Unis. Apprendre le mandarin semble dès lors un choix judicieux afin de maximiser les perspectives commerciales dans un avenir proche. Considérée comme l’une des langues les plus difficiles à apprendre en Occident à cause des caractères et des intonations qui lui sont propres, le mandarin possède une grammaire qui pourrait rappeler celle de l’anglais, avec une structure de phrase simple et quelques mots marqués par le genre, ce qui diffère de la plupart des langues européennes.

 

·       L’espagnol : Étant donné qu’il y a près d’un demi-milliard de locuteurs natifs au monde, sans oublier le nombre croissant d’hispanophones vivant en Amérique du Nord, apprendre l’espagnol est un autre choix judicieux qui élargira vos horizons en Amérique centrale et en Amérique du Sud (sauf au Brésil) – et en Espagne, bien sûr. La prononciation de l’espagnol est simple : on le lit comme il s’écrit. C’est une langue latine de la romance, comme le français! Les francophones n’auront pas de difficulté à comprendre des mots tels que bicicleta, elegante et fútbol, entre autres.

 

·       L’arabe : L’une des cinq principales langues au monde, l’arabe est difficile à apprendre, tant pour les francophones que pour les anglophones. Comme c’est le cas pour l’hébreu, l’alphabet arabe est différent, et cette langue s’écrit avec un minimum de voyelles, ce qui augmente pour les débutants la difficulté à déchiffrer les mots avec une orthographe similaire. De plus, tout comme l’hébreu, l’arabe s’écrit de droite à gauche, ce qui demande une période d’adaptation. L’arabe et ses dialectes sont parlés dans quelque 25 pays au monde, et de nombreux arabophones vivent en Europe et en Amérique du Nord. L’arabe : une autre langue utile à connaître.

 

·       Le swahili : Considérée comme l’une des langues les plus faciles à apprendre (et ce n’est pourtant pas la plus facile!), le swahili est très parlé en Afrique de l’Est et c’est la deuxième langue la plus commune pour de nombreux Africains. Tout comme pour l’espagnol, les mots sont prononcés comme ils sont épelés. De plus, c’est une langue riche d’emprunt de mots anglais.

 

Avez-vous appris une deuxième ou une troisième langue? Quelle expérience en retirez-vous? Trouvez-vous utile d’être polyglotte? Partagez votre expérience avec la communauté Mieux-vivre : nous aimons toujours avoir de vos nouvelles!


 

Le saviez-vous? Le norvégien est la langue la plus facile à apprendre.

 

Enfin… si vous êtes anglophone. Le norvégien est lié à l’anglais, et a un vocabulaire et une grammaire semblables. Si on tend bien l’oreille, il n’est pas difficile de comprendre « Kan du hjelpe meg? », qui veut dire « Can you help me? ». Félicitations, vous apprenez le norvégien! (Source en anglais)

10 réflexions sur “Apprendre une nouvelle langue

  1. Si on a pas de machine à pâtes, c’est pratiquement impossible de le faire avec le rouleau. Ça ne vient jamais aussi mince et égal.

  2. J’ai commencé à apprendre et pratiquer la langue des signes française… Elle n’apparaît pas souvent dans le choix des langues à apprendre, encore moins dans les langues officielles… Vraiment dommage, selon moi. Bonne soirée. Brigitte Savard de Laval.

  3. Je suis francophone, québécoise, fière de l’être. J’ai appris à parler et écrire l’anglais à l’école , dès le primaire. J’ai appris l’italien à l’âge adulte et je le parle et le lis couramment. Je comprends assez bien l’espagnol. J’aime voyager et pouvoir communiquer, échanger sur différents sujets. Dans un contexte de mondialisation, il faut apprendre.

  4. J’aimerais, beaucoup apprenre des langue étrangère comme: l’Espagnol et aussi l’italien ainsi que du vietnamien.

Répondre à Brigitte Savard Annuler la réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *