Le b.a.-ba de la généalogie


Partir à la recherche des racines familiales était le loisir excentrique de votre grand-oncle à la retraite. En 1976 est publié Racines (Roots dans sa version originale en anglais), d’Alex Haley, qui retraçait l’histoire de sa famille, de l’esclavage à aujourd’hui. Le livre a inspiré une minisérie mémorable et donné naissance à un phénomène planétaire : la recherche généalogique. Évalué à plus de 3 milliards de dollars, il s’agit aujourd’hui du deuxième passe-temps en popularité, supplantant le jardinage.

 

Que ce soit par l’examen des dossiers d’immigrants ayant transité par Ellis Island ou des émissions populaires comme Finding your Roots, ou encore des tests d’ADN tels que 23andMe et AncestryDNA, tout le monde semble chercher à savoir d’où il vient.

 

Si vous souhaitez en savoir davantage sur l’histoire de votre famille, mais que vous ne savez pas vraiment par où commencer, eh bien, de nombreuses pistes peuvent être explorées. Il n’a jamais été plus facile de trouver ce que vous cherchez, voire de découvrir des informations dont vous n’auriez jamais imaginé l’existence.

 

Voici quelques suggestions pour commencer :

 

Poser des questions à votre famille : Avant de vous lancer dans des recherches en ligne, commencez par la base. Approchez les membres de votre famille, particulièrement les aînés, et demandez-leur ce qu’ils savent de leurs ancêtres : prénoms, noms de famille et noms (à la naissance), dates de naissance et de décès, lieux de naissance, parents ou frères et sœurs. Apportez un carnet et un crayon, et commencez à dresser un arbre généalogique simple qui vous permettra de visualiser et de connecter les membres de votre famille que vous connaissez et ceux que vous commencez à découvrir.

 

Greniers et sous-sols : Demandez aux membres de votre famille s’ils ont gardé de vieilles photos, de vieilles lettres, des passeports, des avis de décès et d’autres documents des membres de la famille disparus. Ces documents peuvent contenir des indices supplémentaires que vous pouvez utiliser pour monter votre arbre et approfondir vos recherches. Par exemple, les passeports peuvent mentionner le nom de la ville ou de la commune d’origine, et les noms des parents sont inscrits sur les documents d’immigration.

 

Commencer à naviguer : Après avoir réuni les documents de base sur les membres de votre famille, vous pourrez commencer vos recherches en ligne. Vous y trouverez des dizaines de ressources, d’outils et de bases de données incroyables qui proposent des références historiques dans lesquelles vous pourrez fouiller. Alors qu’il fallait autrefois passer des heures et des heures à chercher les archives, des documents fragilisés ou des microfilms dans les bibliothèques, vous pouvez aujourd’hui simplement inscrire dans la barre de recherche d’un de ces sites un nom ou une date de naissance, comme vous le feriez sur Google. Les avis de décès, les actes de naissance et les recensements sont souvent les plus utiles. Une bonne piste pour commencer.

 

Créer un arbre généalogique : La méthode à l’ancienne avec papier et crayon est certes un bon début, mais plus votre arbre grandira, plus vous voudrez le recréer en ligne. Des sites tels que myHeritage.com ou Ancestry.com vous proposent un logiciel facile à utiliser pour vous aider à commencer.

 

Essayer un test ADN : Vous n’êtes peut-être pas encore parfaitement à l’aise avec les tests d’ADN populaires et fiables comme 23andMe. Si vous l’êtes, ces sites peuvent être une bonne ressource pour enrichir votre connaissance de votre arbre généalogique. Les tests d’ADN offrent une répartition des origines ethniques de votre famille et vous connectent également avec des membres de votre famille qui ont fait le test de leur côté. Trouver un cousin de deuxième ou de troisième degré que vous ne connaissiez pas peut révéler une mine d’informations précieuses qui n’attendent qu’à être découvertes.

 

Vous trouverez ici (en anglais) et ici (en anglais) des outils supplémentaires pour commencer. Et, comme toujours, si vous avez aussi commencé à fouiller vos racines, partagez vos conseils avec la communauté du blogue Mieux-vivre. Nous adorons lire votre opinion.


Le saviez-vous? Les patronymes

 

À moins que vous soyez les descendants d’une famille royale, vous vous heurterez probablement à quelques obstacles en creusant dans votre passé. La raison : votre patronyme. Les patronymes ont été adoptés uniquement après le XIe siècle en Europe, ce qui rendra plus difficile la recherche dans les archives. (Source en anglais)

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *