Comment cultivez-vous votre potager?


Malgré la crise et la tragédie de la COVID-19, de nombreux Canadiens ont trouvé un certain réconfort dans des choses simples : longues promenades, pleine conscience et méditation, et… jardinage. En effet, plus de la moitié des Canadiens (en anglais) font pousser aujourd’hui au moins une variété de fruits ou de légumes chez eux (en français). Un Canadien sur cinq a commencé, pendant la pandémie, à cultiver chez lui une variété de fruits ou de légumes.

Cultiver des légumes soi-même est un bon moyen de réduire le stress, mais aussi d’économiser, étant donné la flambée des prix des fruits et légumes en cette période incertaine.

Du soleil, de la terre, de l’eau et de l’attention

Sans surprise, vous aurez besoin de la bonne combinaison de soleil, de terre et d’eau selon les variétés de plantes que vous voulez faire pousser. Choisissez alors un coin ensoleillé (dans votre jardin ou sur le rebord d’une fenêtre), avec un bon écoulement pour éviter que la terre reste trop mouillée. Achetez les semences de votre choix et trouvez un engrais idéal pour les légumes. (Votre quincaillerie ou centre de jardin saura vous aider.)

Que planter?

Vous choisirez ensuite les bons plants selon le temps de l’année. Les légumes comme les radis, les carottes, les oignons, l’ail, les pommes de terre, les courgettes et les courges doivent être plantés en début de saison.

La laitue, la roquette et les pois poussent rapidement en zone semi-ombragée et sont de parfaites variétés pour les potagers intérieurs.

Si vous raffolez du maïs, il est préférable d’attendre qu’il fasse plus chaud. Les graines de maïs n’aiment pas trop la terre froide.

Vous pouvez également planter des vivaces qui produiront des légumes pendant de nombreuses années, notamment les asperges, de nombreuses variétés de petits fruits, ou des fines herbes telles que l’estragon et le romarin. Vous devrez toutefois les protéger des températures très froides.

Cultiver un potager peut prendre du temps, et il faut de la patience pour obtenir de bons résultats. Ne vous découragez pas! Et sachez qu’un arrosage trop abondant est l’erreur la plus fréquente des jardiniers en herbe.

Pour d’autres idées et inspirations pour un potager, cliquez ici (en anglais), ici (en français) et ici (en anglais).

Avez-vous commencé un potager pendant la pandémie ou envisagez-vous d’en commencer un? Faites part de votre expérience à la communauté Mieux-vivre.

Le saviez-vous? Une plantation graduelle

Pour éviter que toutes vos laitues ou tous vos concombres poussent en même temps, espacez vos semis de quelques semaines. (Source en anglais)

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *