Comment cultivez-vous votre potager?


Malgré la crise et la tragédie de la COVID-19, de nombreux Canadiens ont trouvé un certain réconfort dans des choses simples : longues promenades, pleine conscience et méditation, et… jardinage. En effet, plus de la moitié des Canadiens (en anglais) font pousser aujourd’hui au moins une variété de fruits ou de légumes chez eux (en français). Un Canadien sur cinq a commencé, pendant la pandémie, à cultiver chez lui une variété de fruits ou de légumes.

Cultiver des légumes soi-même est un bon moyen de réduire le stress, mais aussi d’économiser, étant donné la flambée des prix des fruits et légumes en cette période incertaine.

Du soleil, de la terre, de l’eau et de l’attention

Sans surprise, vous aurez besoin de la bonne combinaison de soleil, de terre et d’eau selon les variétés de plantes que vous voulez faire pousser. Choisissez alors un coin ensoleillé (dans votre jardin ou sur le rebord d’une fenêtre), avec un bon écoulement pour éviter que la terre reste trop mouillée. Achetez les semences de votre choix et trouvez un engrais idéal pour les légumes. (Votre quincaillerie ou centre de jardin saura vous aider.)

Que planter?

Vous choisirez ensuite les bons plants selon le temps de l’année. Les légumes comme les radis, les carottes, les oignons, l’ail, les pommes de terre, les courgettes et les courges doivent être plantés en début de saison.

La laitue, la roquette et les pois poussent rapidement en zone semi-ombragée et sont de parfaites variétés pour les potagers intérieurs.

Si vous raffolez du maïs, il est préférable d’attendre qu’il fasse plus chaud. Les graines de maïs n’aiment pas trop la terre froide.

Vous pouvez également planter des vivaces qui produiront des légumes pendant de nombreuses années, notamment les asperges, de nombreuses variétés de petits fruits, ou des fines herbes telles que l’estragon et le romarin. Vous devrez toutefois les protéger des températures très froides.

Cultiver un potager peut prendre du temps, et il faut de la patience pour obtenir de bons résultats. Ne vous découragez pas! Et sachez qu’un arrosage trop abondant est l’erreur la plus fréquente des jardiniers en herbe.

Pour d’autres idées et inspirations pour un potager, cliquez ici (en anglais), ici (en français) et ici (en anglais).

Avez-vous commencé un potager pendant la pandémie ou envisagez-vous d’en commencer un? Faites part de votre expérience à la communauté Mieux-vivre.

Le saviez-vous? Une plantation graduelle

Pour éviter que toutes vos laitues ou tous vos concombres poussent en même temps, espacez vos semis de quelques semaines. (Source en anglais)

10 réflexions sur “Comment cultivez-vous votre potager?

  1. Salut, j’ai commencé à faire un potager l’année dernière , comme tou le monde, j’étais en congé forcé. C’était magnifique j’aurais jamais pensé que moi Natacha allait mettre mes mains dans la terre pour planter quoique ce soit. Bien sûr les années précédentes j’achète toujours un fraisier, une plante de tomate et des fines herbes c’est tout. Mais l’année passée j’avais tout ce dont un vrai potager devrait avoir, des laitues 3 sortes différentes, des épinards, des haricots, des tomates, des fines herbes, des carottes nantaines. J’avais acheté des semences et les faire planter dans des bacs à l’intérieur puis à l’arrivée du beau temps je les ai mises dehors sur mon balcon, heureusement j’ai un grand balcon, c’était de toute beauté, j’ai découvert que j’avais un talent de jardinage et un pouce vert. Et je refais la même chose cette année.

    1. J’ai un grand potager de 16 pieds de long et 8 pieds de large . J’ai semer un peu de tout, Comme des rutabagas, betteraves,carotte,épinards,salade en pomme et de la salade de couleur frisée,radis,gourganes, oignon espagnol, oignons rouges, haricots verts et des haricots mauves,Piment dans toutes les couleurs , tomate cerise, tomate bigbeeff

  2. Bonjour, oui j’ai commencé un jardin l’an passé. Un jardin de ville. 2 petits jardins sur pieds. Seulement voir que cela pousse c’est magnifique. Mon premier concombre libanais, je l’ai photografier. Cette année j’essaie les courges, c’est déjà grossit. Beaucoup de plaisir et d’émerveillement.
    Merci de pouvoir partager nos expériences de jardinier. Bon été !

    1. Naturellement mon jardin non plus est encore arrivé! Je m’appuie sur mes batons de tomates. Bon jardinarge ….saints lieux, les petits jardins….

      de: Mad. AnTonia DI IORIO
      née à Montréal (1955- )
      Montréal

  3. Bonjour moi je ne fais pas de potager c est mes enfants qui sont-ils mes potagers. Il ont des très beau jardin des légumes. Ect merci beaucoup

  4. De beaux bacs surélevés avec de la récup. et de mes propres mains et beaucoup d’amour afin de planter des tomates et des laitue diverses ainsi que des piments et du kale, du concombre et des aubergines miniatures et de la courge musquée. Voilà ce que j’ai fait ce printemps avant de me faire opérer le tunnel carpien. Maintenant j’aurai tout le loisir de regarder tout cela avec fierté.

  5. Moi j’ai essayé les tomates et elles sont toujours malade et après plusieurs années j’ai abandonné,je fais poussé des fines herbes et des fleurs. L’année prochaine je vais avoir un bac en bois sur roulettes et j’espère que ça va bien aller.

  6. J’ai toujours fais du jardinage, le temps alloué cette année n’a rien changer à mes habitudes de vie par contre il y avait pénurie de graine et de terre dans mon coin ! Une chance que j avais cultivé les graines de mes fruits et légumes les ans passés! Jardinez c’est perdu avec le temps en regardant les autres je trouve cela bien que on retourne enfin au sources.

  7. J’ai planté un plat de tomates cerise dans un pot sur ma galerie qui est au sud, donc avec du soleil. Mon plant est en fleur,asse z beau, mais malheureusement les feuilles sont toute tachées de blanc et sèche. Quoi faire pour améliorer ce plans. Je veux avoir es bonnes tomates. Merci pour vous conseilles. J’aimerai 1 réponse rapidement

Répondre à Solange Houle Annuler la réponse

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.