Pleins feux sur la cuisine des Philippines


Se situant à la croisée de la Chine, de la Thaïlande, du Vietnam, de l’Indonésie, de la Malaisie et de l’Inde, avec des influences prononcées de l’Espagne et des États-Unis, les Philippines, une mosaïque de 135 tribus ethnolinguistiques distinctes, nous surprennent par la diversité et la richesse de leur cuisine.

La plupart des plats marient subtilement les mets sucrés, acidulés et salés provenant de la cordillère centrale aux plats traditionnels des Philippins de confession musulmane, le tout saupoudré de généreuses pincées d’épices. Voici nos neuf plats préférés :

  • Adobo : Bien qu’il soit d’origine mexicaine, les Philippins se sont approprié ce délicieux plat, qui vous donnera l’eau à la bouche. L’adobo consiste à mariner du poulet, du porc, de l’agneau ou des fruits de mer dans du vinaigre, du sel, de l’ail, du poivre, de la sauce soya et des épices. L’avantage : ce plat se conserve plusieurs jours.
  • Tinapa : Habituellement à base de sélar aile noire ou de chanos conservés en saumure, puis fumés, le tinapa est servi au petit-déjeuner, au lunch et au souper, avec une sauce ail et vinaigre.
  • Lechon : Ces languettes de porc sont grillées sur le charbon de bois jusqu’à ce que la peau devienne croustillante et dorée. Ce mets délicat est servi avec une sauce de foie, ou lechon kawali, préparée avec des oignons, de l’ail, de la chapelure et du pâté de foie.
  • Bulalo : Ce populaire bouillon de bœuf, de la région du Luçon du Sud, est préparé avec du jarret de bœuf et de la moelle épinière, et servi très chaud.
  • Arroz Caldo : Littéralement «soupe de riz », cette réconfortante cuisine de rue est une épaisse bouillie de riz et de poulet, cuite avec du gingembre et garnie d’un œuf, d’ail et d’oignon.
  • Balut : Âmes sensibles s’abstenir! Le balut est le plat populaire des Philippines, qui consiste en un œuf de cane couvé pendant 17 jours, servi dans un mélange de sauce piquante et de vinaigre.
  • Suman at manga : Cette délicieuse collation de riz collant est cuite à la vapeur dans des feuilles de bananier ou de cocotiers, et est servie avec une mangue bien mûre.
  • Pastillas de leche : Ces friandises sucrées sont préparées avec du lait épais et du sucre.
  • Merienda : La merienda n’est pas un plat à proprement parler, mais plutôt une collation prise en matinée ou en fin de journée, qui se compose de riz et d’une boisson chaude ou froide. On y ajoute du pain, des pâtisseries, des pâtes, voire du

Avez-vous déjà visité les Philippines, ou avez-vous a chance de goûter à la cuisine philippine? Partagez avec la communauté Mieux-Vivre vos coups de cœur.

Savez-vous ce qu’est le SPAM?

Ce n’est plus un secret : les Philippins adorent le SPAM, de la viande précuite en boîte de conserve introduite aux Philippines pendant la Deuxième Guerre mondiale. Une enseigne locale de restauration rapide offre un menu entièrement basé sur cette viande transformée, notamment des burgers, des spaghettis, etc.

(Source en anglais; Source en français)

5 réflexions sur “Pleins feux sur la cuisine des Philippines

  1. Ma femme est philippine, nous mangeons presque 80% philippin. C’est un delice. Dommage qu’il n’y. Ait pas plus de produits faits aux Philippines sur les tablettes du Québec.

  2. Ça bon. Va demander à femme à mon cousin qu’à me fait couté quand je vais aller .Ça femme c’est une Philippine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *