Pleins feux sur les rénovations : refaire le carrelage


Rénover sa maison n’est pas une mince affaire. Selon une estimation (source en anglais), les ventes de matériaux de rénovation pourraient atteindre le demi-billion de dollars en 2022, avec des résultats enregistrés à 49 milliards au Canada en 2018. Et pour cause : non seulement les rénovations embellissent votre maison et en améliorent le confort, mais elles en augmentent également la valeur de revente.

Ce mois-ci, nos projecteurs se tournent sur l’art et la manière de faire ou de refaire soi-même le carrelage. Qu’il s’agisse de remplacer le vieux dosseret de la cuisine taché de gras ou de remettre l’entrée au goût du jour, un nouveau carrelage pourrait être une solution relativement rapide, facile et peu coûteuse pour rafraîchir une pièce fatiguée de votre maison.

Voici donc quelques conseils de base à garder à l’esprit avant de commencer soi-même un projet de carrelage.

Avez-vous de l’expérience? Si vous avez peu d’expérience, voire aucune, nous vous conseillons de planifier un projet de plus petite échelle, par exemple remplacer un dosseret. Refaire le carrelage d’un plancher ou de la douche représente un plus grand défi et, si ce n’est pas fait correctement, le projet pourrait à long terme coûter plus cher que prévu, sans oublier les maux de tête que cela pourrait vous causer.

Mesurer l’espace, une fois, puis une seconde fois : Réaliser que vous n’avez pas  suffisamment de carreaux sous la main peut être un casse-tête, surtout si vous les aviez achetés en solde et qu’il n’y en a plus en magasin ou chez le fournisseur. Il faut toujours arrondir votre évaluation de l’espace à couvrir, puis prévoir une quantité supplémentaire de l’ordre de 20 % pour les coupes, les tuiles endommagées et les erreurs.

Inspecter la surface : Vous devrez vous assurer que la surface que vous couvrirez est nivelée, solide et propice au carrelage, comme du contreplaqué, du béton ou du placoplâtre. Si ce n’est pas le cas, vous devrez niveler ou réparer la surface, voire faire appel à un professionnel.

Choisir de faire appel à un professionnel : Si vous vous lancez dans un tel projet pour la première fois, si vous devez couvrir une grande surface ou si cette dernière n’est pas conventionnelle, cela vaudrait la peine, pour économiser temps et argent, de faire appel à un entrepreneur. Le cas échéant, il serait sage d’étudier au préalable de deux à trois devis et de suivre des recommandations fiables.

Choisir un design intéressant : La variété des formes, des textures, des motifs et des couleurs de carrelage est infinie, ce qui vous permettra de créer un effet visuellement intéressant dans la pièce que vous projetez de carreler. Voici quelques idées de design (source en anglais).

Si vous vous sentez d’attaque pour vous lancer dans une telle aventure, ces quelques sites vous permettront de commencer : ici, ici et ici.

Avez-vous de l’expérience dans la pose de carrelage? Quels trucs et bons conseils souhaiteriez-vous partager avec la communauté? N’hésitez pas et partagez!

L’un des outils les plus utiles pour un projet de carrelage est la ventouse avec poignée : elle vous permettra d’ajuster une tuile enfoncée ou décalée. Si vous n’en trouvez pas à la quincaillerie près de chez vous, vous pouvez vous rabattre sur les sites en ligne. (Source en anglais)

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *