Pleins feux sur la cuisine éthiopienne : des délices enrobées dans une crêpe injera


 

ethiopian_hero

L’une des plus anciennes cultures au monde et le seul pays du continent africain, qui n’ait jamais été colonisé par l’Europe, l’Éthiopie, ou l’Abyssinie de son ancien nom, fascine le monde depuis l’époque de l’irrésistible Reine de Saba. Selon de nombreux historiens, elle était originaire d’Éthiopie, pour d’autres, des régions du Yémen actuel.

De nos jours, c’est la cuisine éthiopienne qui est irrésistible pour nombre d’entre nous. Épicée, aromatisée, et santé, elle a été en partie influencée par ses voisins, notamment le Soudan et l’Érythrée, sans oublier l’Italie qui a brièvement occupé le pays il y a 75 ans. De caractère délicieusement unique, cette cuisine est essentiellement centrée sur l’injera, une crêpe spongieuse au levain, qui remplace la cuillère pour manger les ragoûts et sauces à base de haricots, de viande et de légumes. L’injera est naturellement végétalienne et sans gluten, comme de nombreux plats éthiopiens. Ce qui en fait le plat idéal pour ceux qui ont des restrictions et des préférences alimentaires.

La plupart des plats éthiopiens se dégustent merveilleusement bien avec l’injera ; fourchettes, couteaux et cuillères sont donc rarement nécessaires. Tout est dans le mouvement du poignet!

Voici un rapide tour des plats que vous voudrez déguster dans un restaurant éthiopien ou mitonner dans votre cuisine :

  • Le Shiro, version éthiopienne du curry, est une farine de pois chiche préparée avec une sauce rouge berbéré à base de piment épicé.
  • La sauce Berbéré se compose de piments, d’ail, de gingembre, de basilic et d’un mélange de délicieuses épices.
  • Le Wat est un ragoût ou un curry de poulet, boeuf, agneau ou légumes, préparé avec du berbéré et du beurre clarifié.
  • Le Atakilt Wat un délicieux plat à base de chou, de carottes et de pommes de terre, mijotés dans une sauce légère.
  • Le Doro Wat est le plat traditionnel le plus populaire en Éthiopie, préparé avec du poulet, et parfois, des oeufs durs.
  • L’Azifa est une salade de lentilles vertes que vous pouvez manger seule ou avec une injera.
  • La Fasolia, dont le nom rappelle l’influence italienne, est une salade de haricots verts, de carottes et d’oignons.
  • Le Ful medames est un riche plat égyptien populaire en Éthiopie qui se compose d’une purée de fèves, d’huile, de cumin, de persil et de jus de citron.
  • La Sambusa, comme son cousin du Moyen-Orient le sambusak, est une pâte frite farcie de viande ou de lentilles.
  • La Chechebsa : un de ces rares plats traditionnels éthiopiens, servi au petit-déjeuner et savouré avec une cuillère. De la famille des crêpes, la chechebsa est parsemée d’épices et de beurre.

Le café est également un élément central de la cuisine éthiopienne. En effet, d’aucuns pensent que la consommation de café nous viendrait de lÉthiopie. Les Éthiopiens prennent part à une cérémonie élaborée de préparation du café, notamment l’expresso servi avec du sucre ou du sel, pour clore un repas.

Quel est votre plat éthiopien préféré ou celui qui vous intrigue le plus? Souhaitez-vous cuisiner à la mode éthiopienne? Partagez votre amour et curiosité pour la cuisine éthiopienne avec la communauté Mieux-Vivre.

 

ethiopian_callout

Le saviez-vous … Gursha signifie Amour

Les Éthiopiens roulent souvent une injera pour l’offrir amicalement à leur famille ou leurs amis. Cette tradition de la gursha est un geste d’amitié ou d’amour. (Source)

9 réflexions sur “Pleins feux sur la cuisine éthiopienne : des délices enrobées dans une crêpe injera

  1. j,ai conn la cuisine ethiopienne par l,entremise de ma belle mère
    parfois je cuisine le wat au poulet
    j,apprecierai d,avoir une rcette detaillée
    je voudrai aussi savoir s,il est possible d,acheter du berberi a Montréal
    merci

  2. Hmmm ! Les épices sont dans ma palette de goût ! Je n’ai jamais cuisiné ou mangé de la cuisine éthiopienne, je crois que ce sera dans mes prochains plats. Quelqu’un a des recettes ?

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.