Pleins feux sur la cuisine du Japon : au-delà des sushis


Demandez à n’importe qui en dehors du Japon de vous citer un plat japonais, et on vous répondra « les sushis ». Bien que les sushis fassent effectivement partie des mets emblématiques et populaires du pays du Soleil-Levant, il existe d’autres plats tout aussi délicieux et d’autres traditions culinaires japonaises à découvrir.

 

Voici un avant-goût des autres mets japonais que vous pouvez savourer pendant un voyage au Japon, ou tout près de chez vous.

 

Cari japonais : C’est ce plat-là, et non les sushis, qui est considéré comme le plat national du Japon; ce qui est un peu ironique, parce que le cari n’a été introduit au Japon qu’au 19e siècle par des marchands indiens. Comparativement à son pendant indien, le cari japonais est plus doux et parfumé, et moins relevé. Il s’accompagne généralement de viande, de produits de la mer et de légumes.

 

Izakaya : Grosso modo, ce terme désigne la nourriture de bistro japonais, principalement appréciée lors des rencontres entre amis ou gens d’affaires, ou lors des sorties en soirée. Parmi tous les mets de bistro qui donnent l’eau à la bouche, on trouve le karaage (poulet frit), les yakisoba (nouilles sautées) et les yakitori (brochettes de porc, de bœuf ou de poulet grillé avec une sauce barbecue sucrée-salée).

 

Tonkatsu : Les Allemands les appellent schnitzel; les Japonais, tonkatsu : ce sont des côtelettes de porc enrobées de panko, habituellement servies avec du riz, des marinades et de la sauce aux prunes. On peut également les ajouter à une assiette de cari japonais (voir plus haut); un vrai régal!

 

Okonomiyaki : Entre l’omelette et la crêpe, ce délice sensationnel est généralement préparé avec du porc, du calmar ou même du kimchi coréen, avant d’être agrémenté de sauce barbecue, de flocons de bonite et de mayonnaise.

 

Onigiri : Bien avant que le comte de Sandwich n’ait l’idée d’un plat transportable combinant viande et fromage entre deux tranches de pain, les Japonais avaient créé leur propre version : des boules de riz fourrées au porc ou à la salade de thon ou de saumon, qu’on enveloppait d’une algue pour faire tenir le tout. L’onigiri est la collation sur le pouce parfaite, que vous trouverez dans la plupart des dépanneurs au Japon.

 

Hormis les sushis, quels sont vos mets japonais préférés? Les avez-vous découverts ici ou là-bas? Faites part de votre expérience à la communauté du blogue Mieux-vivre!

 

Le saviez-vous : le ramen

 

Un autre plat parmi les plus appréciés au Japon est le ramen. Il est originaire de Chine, mais les Japonais l’ont adapté à leur goût en créant de nombreuses variantes à base de bouillon de poulet ou de porc, de nouilles minces ou épaisses, et de garnitures comme du porc, des pousses de bambou, du poireau, du maïs et des œufs cuits durs. Si on peut facilement trouver des versions déshydratées dans la plupart des épiceries, manger un ramen fraîchement préparé reste bien plus satisfaisant.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.