Pleins feux sur… boire ou ne pas boire du lait


Comme tous les mammifères, les nourrissons boivent le lait de leur mère. Mais les humains sont les seuls mammifères à boire, toute leur vie durant, du lait provenant d’une autre source animale. Aujourd’hui, les habitudes changent; avec la popularité grandissante de la culture végétalienne, le nombre élevé de cas d’intolérance au lactose et l’inquiétude soulevée par la présence d’antibiotiques dans le lait de vache, les boissons à base végétale gagnent en popularité.

Le défi de ceux qui n’ont connu toute leur vie que le « vrai » lait est de trouver la meilleure solution de remplacement. Voici un survol des différentes possibilités :

Lait d’amande : L’un des premiers substituts du lait disponible à grande échelle, le lait d’amande est connu depuis le Moyen Âge. Contenant peu de calories, mais beaucoup de vitamines et de minéraux, il affiche la plus forte teneur en calcium au sein de la famille des laits de fruits à coque. Il a malgré tout une faible teneur en protéines : seulement un huitième de ce qu’on trouve dans le lait de vache. Le lait d’amande peut être assez aqueux, selon la marque que vous choisissez.

Lait de soya : Il s’agit du substitut le moins transformé, avec la plus forte teneur en protéines et la plus faible en gras saturés. Le bémol? Le lait de soya peut causer de l’inflammation, des maux de ventre ou des flatulences. La réputation du lait de soya d’augmenter le taux d’estrogène chez l’homme n’a été ni infirmée ni confirmée par les scientifiques.

Lait de noix de cajou : Ce lait offre une bonne source de fibres, d’antioxydants, de cuivre et de magnésium. Étant donné sa faible teneur en protéines, vous devrez compléter votre apport en protéines à partir d’une autre source. Sa consistance épaisse demandera peut-être un temps d’adaptation.

Lait de chanvre : Bien que ce lait soit dérivé du cannabis, vous ne planerez pas… le lait de chanvre est préparé à partir des graines de la plante, et non des feuilles. Il a un petit goût de noisette, il est riche en oméga-3, et il représente une bonne source de protéines. Contrairement au lait de soya, le lait de chanvre ne contient pas les sucres qui peuvent causer les flatulences. Les arguments contre sa consommation? Étant donné sa faible teneur en calcium, vous devrez ajouter un complément à votre alimentation pour avoir des os en santé. De plus, il peut coûter plus cher que les autres substituts de lait.  

Lait de coco : Naturellement sucré, ce lait a une forte teneur en bons gras, en vitamines et en potassium. Limitez-vous au lait de coco vendu dans des contenants en carton, car les variétés vendues en canettes contiennent plus de calories de par leur forte teneur en matières grasses saturées.

Lait d’avoine : Petit dernier de la famille, le lait d’avoine est le moins cher des laits à base de fruits à coque, et il est plus écoresponsable. Avec sa texture plus crémeuse que les autres laits, il s’agit d’un bon choix pour celles et ceux qui ont des intolérances au lactose ou au gluten ou qui sont allergiques aux noix. Il a une forte teneur en fibres et en glucides, et contient moins de protéines que le lait de vache. Il a donc plus d’avantages que les laits d’amande, de noix de cajou et de coco.

Quel est le meilleur? Notre choix se porte sur le lait d’avoine, mais vous devriez les goûter tous pour forger votre propre opinion.

Quel est votre lait préféré? Parlez de votre expérience sur le forum Mieux-vivre dès maintenant!


Le saviez-vous… un nectar royal

Dans l’Égypte antique, le lait et les autres produits laitiers, notamment le fromage, étaient réservés à la royauté, aux prêtres et aux élites. (Source)

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *